« "Les Républicains" France»

« "Les Républicains" France»
2011 Création (Les Amis de NS...). From Paris, France. Par Morgane BRAVO *Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... Candidate Législatives 2002, XVIe sud (14ème circonscription) Paris (75). « EDGERYDER » Conseil de l’Europe & Commission Européenne. « EUROBLOGGER »...*2016 Candidate "Premières élections des Républicains" au Comité de Circonscription et Conseillère Nationale. 4ème Circonscription 92. Suresnes - Nanterre. *Depuis 2004-à ce jour! Adhérente "UMP", puis Premier Membre Fondateur "Les Républicains".

mercredi 30 mars 2016

*Frédéric Lefebvre : Revenu universel & Déchéance de Nationalité..*



"Le Revenu Universel est une idée qui fait son chemin, partagée à la fois par des socialistes et des libéraux. Cette idée dépasse les clivages politiques d'aujourd'hui.
Le revenu universel consiste en l'attribution d'un revenu de subsistance versé à tout le monde sans contrepartie. Dès lors, l'idée paraît absolument folle ou utopique et pourtant de Martin Luther King à Dominique de Villepin en passant par Milton Friedman et José Bové, tous se sont déclaré favorables à une telle idée, sous différentes formes et différents noms : revenu universel, revenu de base, impôt négatif, revenu citoyen, revenu minimum. Des noms différents pour désigner le même processus.

Think Libéral Assas propose de débattre de cett
e idée avec l'Ancien Ministre du commerce Frédéric Lefebvre, député et candidat à la primaire Les Républicains Pour la présidentielle de 2017. Défenseur du Revenu Universel.

De l'autre côté Ryan Nezzar, jeune énarque, membre du Parti Socialiste. En charge du groupe de travail sur le revenu de base pour la Fondation Jaurès. Sceptique sur le Revenu Universel.

Modalités de financement, impact sur le rôle de l'État, conséquence sur l'économie. Nous aborderons tout.

Le Revenu Universel est une idée farfelue, novatrice et qui se cherche. Et donc comme tout ce qui est farfelue et qui se cherche, elle finit par arriver à Assas."



 
En direct sur


Frédéric Lefebvre :
* : "Arrêter de dire que ce n'est pas possible!
Se mettre d'abord tous autour de la table!"

*Félicitations,
Excellent débat entre PS et LR sur le à *





"Déchéance de nationalité : Droite et Gauche co-responsables "

"Quel gâchis, depuis le départ je dénonce le faux débat sur la déchéance de la nationalité qui anime la droite comme la gauche, qui sont donc co-responsables de cette situation qui occulte les vraies questions depuis 4 mois.
J'ai demandé à Washington il y a 6 jours, un plan d'urgence de protection des frontières de l'Europe et de sécurisation de l'espace Schengen. 
- La France doit exiger la mise en place d'une police mutualisée européenne des frontières (terrestres, maritimes, aériennes) incluant une task force européenne des services spéciaux et dont le commandement fonctionne sur le modèle de l'OTAN. 
Alors que Frontex n'a un budget que de 114 millions et que le programme Eurosur est limité à 224 millions sur la période 2016/2020, soit à peine un total de 170 millions par an pour notre sécurité aux frontières.
Alors que l'Europe vient de décider le versement d'une "rançon" de 6 milliards à la Turquie pour externaliser une partie de la gestion des migrants. 
La France doit exiger qu'au moins la moitié de cette somme, soit 3 milliards d'Euros, soit immédiatement consacrée à constituer la police européenne des frontières et à la mise en place de Hot spots à l'extérieur des frontières de l'Europe avec des postes de douanes européennes plutôt que de céder une nouvelle fois à la Turquie. 
- La France doit exiger que les décisions concernant la sécurité européenne ne soient plus prises à l'unanimité mais à la majorité.
Il faut mutualiser et contraindre les pays réticents et moins exposés que d'autres à participer à la sécurisation de l'espace Schengen.
On ne peut continuer de montrer du doigt la Grèce au prétexte qu'elle protégerait mal la frontière européenne alors qu'elle n'en a pas les moyens. 
- la France doit exiger pour le contrôle des entrées et des sorties de l'espace Schengen, la mise en place d'un ESTA Europeen à l'image de ce qui existe aux États-Unis, que le Canada met en place au premier avril avec l'AVE. Les entrants devront signaler leur lieu d'hébergement et la durée exacte de leur séjour. De même le PNR Europeen, fichier des passagers, sur lequel l'Europe bégaye depuis des années, doit être mis en place immédiatement. 
-La France doit engager, comme je le demandais il y à 9 mois la fermeture des lieux de prêches salafistes et radicaux, en coordination avec nos amis Belges qui sont confrontés au même problème. Il faut aller au delà des quelques fermetures engagées sur les plus de 60 lieux identifiés par nos services. 
- La France doit exiger, comme je le demandais il y à 9 mois, que la commission d'enquête parlementaire pour examiner la situation des associations ou groupuscules, qui au prétexte de la lutte contre l'"Islamophobie" sont des pourvoyeurs de haine, de djihadistes et de radicaux. Il s'agira de les dissoudre. 
La France doit prendre ses responsabilités et aujourd'hui pratiquer la politique de la chaise vide, c'est à dire ne plus siéger au conseil Europeen tant que l'Europe ne sera pas sortie de sa léthargie pour protéger enfin ses citoyens et son espace Schengen. 
C'est sur cette question que nous devons nous concentrer."

Frédéric Lefebvre sur la déchéance de nationalité: "Toute la classe politique est responsable du gâchis !" 

Bien à vous,
Morgane BRAVO

*Frédéric Lefebvre : "Pour un Grenelle de l'emploi!" *

"Merci de votre engagement dans le cadre de ma candidature à l'élection primaire de la Droite et du Centre. Je suis très heureux de vous savoir à mes cotés, pour défendre les valeurs dans lesquelles nous croyons, promouvoir des idées nouvelles et bâtir ensemble la France Universelle." Frédéric Lefebvre

Frédéric Lefebvre : "Pour un Grenelle de l'emploi!"

Frédéric Lefebvre : "J'invite François Hollande à lancer un Grenelle de l'emploi"


INTERVEW - Frédéric Lefebvre, député LR de la 1ère circonscription des Français de l’étranger (Amérique du Nord), réclame un "grenelle de l'emploi"sur leJDD.fr


"Croyez-vous, comme beaucoup le disent à gauche comme à droite, que la politique va désormais changer, comme vous le réclamez depuis plusieurs mois?
"Concorde nationale, union sacrée, pacte républicain..." Les formules s'enchaînent. Les élans de sincérité se mêlent aux arrières pensées.  Certains en profitent pour recycler leurs vieilles propositions de changement de mode de scrutin sans lequel rien, disent-ils, ne serait possible.  D'autres ressortent "l'UMPS" comme un épouvantail à électeurs. Tout cela, ce sont des diversions.

"Et si on remisait ce vieux logiciel droite-gauche, tout élimé et ô combien dépassé?"

Que faut-il faire?
Et si on écoutait tout simplement nos compatriotes qui, depuis trente ans ne cessent, de plus en plus nombreux à chaque occasion électorale, de nous signifier leur colère, leur ras le bol du système? Et si on remisait ce vieux logiciel droite-gauche, tout élimé et ô combien dépassé? Et si chacun de nous, hommes et femmes politiques, nous retrouvions le sens de notre engagement au service des citoyens.  Car les faits sont là : 29 millions d'électeurs sur 45 refusent ce vieux système que je dénonce depuis des années. Ecoutons-les. Tenons compte de leur ébullition au lieu de les laisser s'évaporer. Ramenons ces citoyens dans les tribunes de la politique où il n'y a plus aujourd'hui que les "supporteurs"! Bref, changeons d'attitude. Additionnons-nous autour de quelques priorités qui n'ont pas le temps d'attendre les grandes échéances. Nos différences sont une richesse. Ne les gommons pas. J’insiste : sachons-les ajouter pour combattre l'insécurité et le chômage.
C’est là un discours que vous tenez depuis longtemps, mais c’était presque en solitaire…
Le 3 avril dernier sur France 2, j'invitais le président de la République à convoquer en urgence droite et gauche, syndicats et patronat, pour aboutir ensemble à définir des mesures d'urgence contre le chômage. On m'a répondu effectivement que c'était trop tôt, que la situation politique n'était pas mûre... Entre les deux tours des élections régionales, sur iTélé,  j'ai demandé que les nouveaux élus régionaux se saisissent dès leur élection de la lutte contre le chômage, en se donnant six mois - hors limite administrative classique, au niveau des bassins de vie, avec une partie  des  84 milliards de la formation professionnelle - pour arrêter un plan d'urgence contre le chômage. Après les régionales, Jean Pierre Raffarin a réitéré, très justement, la demande d'une action au-delà des frontières partisanes. Et le Premier ministre Manuel Valls, vient enfin d’accepter le principe d'un travail en commun. Les choses bougent.
Vous pensez être suivi?
Ne nous perdons pas en conjectures sur la nécessité ou non d'une coalition gouvernementale. C'est le meilleur moyen d'échouer. Ne laissons surtout pas les partis politiques et le débat poilitico-médiatique broyer cet élan. Retroussons nous les manches, et vite!..."

Oui
 le Candidat à l'élection primaire de la Droite et du Centre
Frédéric Lefebvre est suivi :

* "Depuis 1an j'invite le président Hollande à convoquer un grenelle de l'emploi. Merci de défendre cette idée"

* "Merci à qui dit dépasser les clivages G/D" et de défendre cette idée... "! Aussi à


A SUIVRE...!

Bien à vous,
Morgane BRAVO


samedi 26 mars 2016

*"Appel de Washington" de Frédéric Lefebvre...*


Appel de Washington
du Député Frédéric Lefebvre.

Depuis :
a proposé un plan d'urgence pour protéger l' contre le !

Frédéric LEFEBVRE, Député de la première circonscription des Français établis hors de France (Amérique du Nord). Ancien Ministre. 

Sur Facebook :

*"Appel de Washington" du Député Frédéric Lefebvre...Europe* 


A SUIVRE...!

Bien à vous,
Morgane BRAVO