« "Les Républicains" France»

« "Les Républicains" France»
2011 Création du Blog (Les Amis de NS). From Paris, France. Par Morgane BRAVO *Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... Candidate Législatives 2002, XVIe sud (14ème circonscription) Paris (75). « EDGERYDER » Conseil de l’Europe & Commission Européenne. « EUROBLOGGER »...*2016 Candidate "Premières élections des Républicains" au Comité de Circonscription et Conseillère Nationale. 4ème Circonscription 92. Suresnes - Nanterre. *Depuis 2004-à ce jour! Adhérente "UMP", puis Premier Membre Fondateur "Les Républicains".

mardi 27 septembre 2016

*LA SEMAINE: par Frédéric Lefebvre...Primaire*

LA SEMAINE VUE PAR

Frédéric Lefebvre : « Il y avait au départ la volonté d’une primaire la plus ouverte possible, et puis... »

Crédit Photo©Morgane BRAVO

"Écarté dès le 9 septembre de la primaire de la droite, comme Hervé Mariton cette semaine, le député LR et ancien ministre de Nicolas Sarkozy, Frédéric Lefebvre a saisi la haute autorité. Élu des Français d’Amérique du Nord, il était mardi avec François Hollande à New 
York.

La primaire à droite

« Les nombreux critères de sélection faisaient qu’il était très difficile d’aller au bout. Je savais pour avoir échangé avec Hervé Mariton que ce serait très juste pour lui. Dans le texte de la charte, il y avait bien au départ la volonté d’une primaire la plus ouverte possible. Puis la tentation de la refermer a été grandissante quand les centristes ont claqué la porte et que les velléités de candidature ont été de plus en plus nombreuses.
Est venue notamment la question d’interdire le soutien d’élus de gauche et puis il y a eu cette recommandation qu’on m’oppose et qui a transformé la nature de la primaire en soumettant une candidature à l’accord du parti Les Républicains ! Cela s’est fait en novembre 2015, après l’accord politique négocié par Nicolas Sarkozy avec Jean-Frédéric Poisson (député LR mais candidat au titre du parti chrétien démocrate et dispensé de parrainages. NDLR). Dans mon recours devant la Haute Autorité, je demande donc à être traité conformément aux deux textes qui nous ont été notifiés au départ, la charte de la primaire et le guide du candidat ! Le cas Poisson n’est pas une anomalie, c’est le fait qu’on veuille fermer la porte derrière lui et qu’on ne veuille pas m’appliquer la réciprocité ! »

Nicolas Sarkozy à Calais

« Il y a beaucoup de gesticulations autour de cette question. Si le problème était facile à régler, il l’aurait été à l’époque de Sangatte ! Le vrai sujet, c’est que Calais est le symbole de l’échec de la politique européenne migratoire. Je réclame depuis 2010 une police mutualisée européenne aux frontières et on me répond qu’on ne peut pas payer. C’est totalement faux ! On va verser 6 milliards d’euros aux Turcs pour gérer l’inconséquence de notre politique.
Par ailleurs, il y a une situation nouvelle avec l’Angleterre qui veut quitter l’Europe, mais faire croire que cela va être réglé du jour au lendemain n’a aucun sens. Le point de fixation doit être transféré côté anglais mais les négociations prendront du temps. Et si on n’avance pas d’ici là sur la question des frontières de l’Union, on n’aura rien résolu. C’est pour cela que je défends la création de « hot spots » à l’extérieur de nos frontières, non pas des centres de rétention, mais des camps où seront traités humainement les réfugiés, sur le modèle de ce que j’ai vu à Grande-Synthe. » 

François Hollande distingué aux États-Unis

« Même si cela fait parfois sourire ici, il faut savoir que la politique française en matière de lutte contre le terrorisme et notamment les interventions militaires sur le terrain forcent l’admiration côté américain. Sur la Syrie, on dit là-bas que la fermeté était plus du côté de la France que des États-Unis.
C’est ce qui explique que cette fondation ait décidé de faire du président «l’homme d’État de l’année». Étant député de la circonscription des Français en Amérique du Nord, je me devais d’être présent à cette réception mettant la France à l’honneur. Le président a eu la courtoisie de m’inviter ensuite à son discours à l’ONU, au côté de Jean-Louis Borloo qui travaille pour l’électrification de l’Afrique. »

La semaine du revenu universel

« Je suis heureux de voir que cette initiative internationale pour un «revenu de base» est relayée en France mais je dis «attention aux ersatz» comme l’extension du RSA aux jeunes. Notre modèle social n’est plus universel, il est même profondément inégalitaire et j’ai pu le mesurer au cours de mes visites dans le Nord. Le revenu universel est un moyen de remettre de la justice. J’ai trouvé en Xavier Bertrand quelqu’un intéressé et ouvert à l’idée d’expérimenter ce revenu universel. »
Naissance le 14 octobre 1963 à Neuilly-sur-Seine.
2007-2009 : député de la 10e circonscription des Hauts-de-Seine.
2010 à 2012 :secrétaire d'État chargé du Commerce, de l'Artisanat, des PME, du Tourisme, des Services, des Professions libérales et de la Consommation. 
2013 :élu député de la 1re circonscription des Français de l’étranger.
2016 : candidat à la primaire de la droite, il n’obtient pas assez de parrainages mais maintient sa candidature au titre de Nouveaux Horizons.

Article Par Par Hervé Favre 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire