« "Les Républicains" France»

« "Les Républicains" France»
2011 Création (Les Amis de NS...). From Paris, France. Par Morgane BRAVO *Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... Candidate Législatives 2002, XVIe sud (14ème circonscription) Paris (75). « EDGERYDER » Conseil de l’Europe & Commission Européenne. « EUROBLOGGER »...*2016 Candidate "Premières élections des Républicains" au Comité de Circonscription et Conseillère Nationale. 4ème Circonscription 92. Suresnes - Nanterre. *Depuis 2004-à ce jour! Adhérente "UMP", puis Premier Membre Fondateur "Les Républicains".

lundi 23 avril 2012

*Tout commence !!!*

Chère amie, cher ami,


Hier, nous avons franchi une étape importante dans cette campagne électorale. Nous avons déjoué toutes les prédictions et tous les pronostics parce que nous avons eu foi dans nos valeurs et nos idées, qui sont celles de la France.


Les Français ont répondu en masse à notre appel. Avec une participation supérieure à 80%, ils ont montré qu’ils avaient pris la mesure du choix historique qu’ils ont à faire, dans ce contexte où l’avenir de notre pays est en jeu.


Chère amie, cher ami, nous sommes au second tour, et tout commence.


Aujourd’hui, je reprendrai la route de la campagne, et je sais que je pourrai compter sur vous dans les quinze jours qui viennent.


Je continuerai à porter nos valeurs et nos engagements : pour le respect de nos frontières, pour la lutte contre les délocalisations, pour la maîtrise de l’immigration, pour la sécurité de nos familles, pour la valorisation du travail, de l’investissement, de l’innovation et pour la croissance. J’y mettrai toute ma force, toute mon énergie, parce que c’est ma nature et mon devoir.


Aidez-moi à faire gagner la France forte. Relayez mon appel pour que chaque Français qui met l’amour de la patrie au-dessus de toute considération partisane et de tout intérêt particulier, nous rejoigne. Parlez à votre famille, vos amis, vos proches, vos voisins.

Je compte sur votre soutien.




Nicolas SarkozyNicolas SarkozyRésultats France Entièrehttp://elections.interieur.gouv.fr/PR2012
Avec toute ma fidélité et mon amitié,







  


vendredi 20 avril 2012

*Votez Nicolas Sarkozy !*

*Discours de Nicolas Sarkozy à Nice*

*François Fillon au meeting de Nicolas Sarkozy place de la Concorde*

*Fillon meeting Aix les Bains*

*22 AVRIL 2012...*


“La victoire de François Hollande est à peu près acquise, et elle risque d’être éclatante. Le moment est idéal pour se déclarer sarkozyste. La question n’est pas de savoir qui l’emportera en mai 2012. On a longtemps été convaincu dur comme fer que ce serait M. Strauss-Kahn. On a pu croire que ce serait Mme Aubry. On a même pu imaginer que, par un coup du sort, ce serait Mme Le Pen. Il n’est pas tout à fait exclu que M. Bayrou, M. Mélenchon, M. Montebourg se soient monté le bourrichon jusqu’à se persuader de leur chance de l’emporter. Tout sauf Sarkozy. N’importe qui sauf Sarkozy. Ce sera M. Hollande. François Hollande est un parfait honnête homme. Il est intelligent, charmant, cultivé, et même spirituel. Il y a chez cet homme-là un mélange de doux rêveur et de professeur Nimbus égaré dans la politique qui le rend sympathique. Il est mondialement connu en Corrèze. Ce n’est pas lui qui irait courir les établissements de luxe sur les Champs-Élysées, ni les suites des grands hôtels à New York ou à Lille, ni les yachts des milliardaires. Il ferait, je le dis sans affectation et sans crainte, un excellent président de la IVe République. Ou plutôt de la IIIe. Par temps calme et sans nuages. Il n’est jamais trop bas. Mais pas non plus trop haut. C’est une espèce d’entre-deux : un pis-aller historique. Ce n’est pas Mitterrand : ce serait plutôt Guy Mollet. Ce n’est pas Jaurès ni Léon Blum : c’est Albert Lebrun. Ce n’est pas Clemenceau : c’est Deschanel. Il parle un joli français. Et sa syntaxe est impeccable. On pourrait peut-être l’élire à l’Académie française. Ce serait très bien. Mais en aucun cas à la tête de la Ve République, par gros temps et avis de tempête. C’est vrai : Sarkozy en a trop fait. Hollande, c’est l’inverse. Car n’avoir rien fait est un immense avantage, mais il ne faut pas en abuser. Il n’est pas exclu, il est même possible ou plus que possible, que M. Hollande soit élu en mai prochain président de la République. C’est qu’à eux deux, M. Hollande et le PS, qui sont assez loin d’être d’accord entre eux -je ne parle même pas de M. Mélenchon ni de Mme Joly dont ils ont absolument besoin pour gagner et dont les idées sont radicalement opposées à celles de M. Hollande-, ont des arguments de poids : la retraite à 60 ans (quand la durée de vie ne cesse de s’allonger), 60.000 nouveaux fonctionnaires (quand il s’agit surtout de réduire les dépenses publiques), 30% de baisse sur les traitements du président et des ministres (même M. Jean-Marie Le Pen, de glorieuse mémoire, n’a jamais osé aller aussi loin dans le populisme et la démagogie). Avec des atouts comme ceux-là, on a de bonnes chances de gagner. Aussi n’est-ce pas dans la perspective de l’élection de 2012 que je me situe. C’est avec le souci du jugement de l’histoire. M. Sarkozy, autant le reconnaitre, a fait pas mal d’erreurs. À voir comment se présente la campagne d’un Parti socialiste qui semble n’avoir pas appris grand-chose des leçons de son temps, ce sera bien pire avec lui qu’avec M. Sarkozy. Les déclarations d’intention ne valent rien. Il faut des exemples vivants. M. Zapatero, en Espagne, est un homme plus qu’estimable. Il est socialiste. Le chômage en Espagne est plus du double du nôtre. M. Papandréou en Grèce est socialiste. Est-ce le sort de la Grèce que nous souhaitons pour la France ? 
M. Sarkozy a été plus attaqué, plus vilipendé, plus trainé dans la boue qu’aucun dirigeant depuis de longues années. Il a pourtant maintenu le pays hors de l’eau au cours d’une des pires crises que nous ayons jamais connues. Il n’est même pas impossible que Mme Merkel et lui aient sauvé l’Europe et l’euro. Pour affronter le jugement de l’histoire, je choisis le camp, à peu près cohérent, Sarkozy-Fillon-Juppé contre le camp, incohérent jusqu’à l’absurde, Hollande (Hollande président ? On croit rêver, disait Fabius) -Aubry-Joly-Mélenchon. Bonaparte Premier consul prétendait que le seul crime en politique consistait à avoir des ambitions plus hautes que ses capacités. Je suis sûr que François Hollande lui-même a des cauchemars la nuit à l’idée d’être appelé demain à diriger le pays avec le concours des amis de toutes sortes et étrangement bariolés que lui a réservés le destin. Je veux bien croire -je n’en suis pas si sûr que pour 2012 les dés sont déjà jetés, que les handicaps du président sortant sont bien lourds pour être surmontés, que le retard est trop rude pour être rattrapé. J’imagine très bien l’explosion d’enthousiasme sur la place de la Bastille ce soir de mai 2012 où l’élection de M. François Hollande à la magistrature suprême sera enfin annoncée. Je me demande seulement dans quel état sera la France en 2014 ou en 2015.”
Jean d’Ormesson
Morgane BRAVO,
Pourquoi je vote Nicolas SARKOZY : Nous sommes au XXIe Siècle ...@NicolasSarkozy incarne cette espérance à laquelle nous ne devons pas renoncer...
Une « France forte », une « Europe forte » !
Votre participation est essentielle!
Il faut voter pour Nicolas Sarkozy!

Bien à vous,
Morgane BRAVO

Bie BRAVO

*Message de Nicolas Sarkozy aux Français de l'étranger*





Les propositions de Nicolas Sarkozy pour une France forte à l’étranger


  1. 1.
    Poursuivre la prise en charge des frais de scolarité des jeunes Français de l’étranger et l’étendre progressivement aux classes de Collège dès 2013.
  2. 2.
    Augmenter les capacités et la qualité d’accueil de nos établissements français à l’étranger, en poursuivant notre ambitieux programme de modernisation des bâtiments existants et de développement de notre parc immobilier scolaire à l’étranger.
  3. 3.
    Création d’une taxe sur l’exil fiscal assise sur les revenus du capital qui correspondra à la différence entre l’impôt payé dans le pays de résidence et l’impôt qui aurait été payé en France. Cette taxe ne concernera pas les expatriés, c’est-à-dire tous ceux qui travaillent à l’étranger, dont le statut fiscal ne sera pas modifié et dont les salaires ou revenus du patrimoine professionnel ne seront pas taxés en France. 
  4. 4.
    Confier au Secrétariat d’Etat aux Français de l’étranger le soin d’étudier chaque situation problématique au regard du droit de la famille, notamment la question de la garde de l’enfant lors d’un divorce à l’étranger, et d’améliorer les textes existants lorsque nécessaire.
  5. 5.
    Poursuivre et intensifier l’effort de simplification et de facilitation des démarches administratives.
  6. 6.
    Développer la présence consulaire à distance. 
  7. 7.
    Mise en place dès 2012 d’un véritable service public d'accompagnement de l'expatriation et du retour en France.
  8. 8.
    Développer l’accès aux chaînes françaises de télévision et le visionnage de programmes français sur internet partout où cela sera possible dans le cadre de partenariats publics/privés.
  9. 9.
    Création d’un sommet des affaires francophones qui se réunira avant chaque sommet de la francophonie et rendra compte de ses travaux aux chefs d’états et de gouvernement.
  10. 10.
    Encourager, dans le sillage du sommet des affaires francophones, la création d’un  vaste réseau rassemblant l’ensemble des acteurs de la francophonie dans le monde, investisseurs, entrepreneurs, chercheurs, Prix Nobel, organisations de la société civile…