« "Les Républicains" France»

« "Les Républicains" France»
2011 Création du Blog (Les Amis de NS). From Paris, France. Par Morgane BRAVO *Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... Candidate Législatives 2002, XVIe sud (14ème circonscription) Paris (75). « EDGERYDER » Conseil de l’Europe & Commission Européenne. « EUROBLOGGER »...*2016 Candidate "Premières élections des Républicains" au Comité de Circonscription et Conseillère Nationale. 4ème Circonscription 92. Suresnes - Nanterre. *Depuis 2004-à ce jour! Adhérente "UMP", puis Premier Membre Fondateur "Les Républicains".

mercredi 22 février 2012

*Journal de 20h de France 2 : 5 propositions pour une France forte...*



Ce mercredi, Nicolas Sarkozy était l’invité de David Pujadas au journal télévisé de 20h de France 2. Dans une longue interview, le chef de l’Etat a avancé cinq propositions fortes car « pour qu’une campagne soit utile, il faut qu’il y ait une confrontation des idées. Les Français doivent avoir la possibilité de choisir entre des projets, entre des personnes, entre des tempéraments » a-t-il affirmé.
Réformer la prime pour l'emploi, tout d’abord. C'est la principale proposition du Président de la République alors que « cette prime ne marche pas » et que « reprendre un emploi doit toujours plus être plus payant que l’assistanat ». La méthode : alléger les charges sur les bas salaires, entre 1 200 et 1 400 euros nets par mois. Cela devrait permettre aux 7 millions de salariés concernés de « gagner 1 000 euros par an en plus ».
Deuxième proposition : donner du travail aux bénéficiaires du RSA. « Avec François Fillon, nous avons créé le RSA, il coûte 10 milliards d’euros à la collectivité et aide 1,8 millions de personnes. Il a rempli parfaitement son travail en matière de lutte contre l'extrême pauvreté ». Mais « le RSA n'est pas suffisant pour réintégrer les gens dans le travail ». C’est la raison pour laquelle le chef de l’Etat propose désormais que les bénéficiaires du RSA sans aucune activité consacrent 7 heures de travail d’intérêt général par semaine, rémunérées au niveau du smic. C’est tout l’enjeu de la réinsertion dans le travail et « c'est la logique des droits et des devoirs » a t-il ajouté.
Troisième proposition : rendre publiques plus de données salariales de l’entreprise. Nicolas Sarkozy propose de rendre la politique salariale des entreprises plus transparente en rendant obligatoire la publication des écarts de salaire au sein d'une même société, en plus des salaires de ses dirigeants. 
Quatrième proposition : faire de la troisième année du bac professionnel une année en apprentissage dans les entreprises. Le chef de l'État entend pour cela s'appuyer sur l'augmentation des quotas d'apprentis en entreprises, annoncée lors du sommet social au mois de janvier dernier. « Le travail, l’effort, le mérite, c’est la réponse à la crise » a-t-il expliqué.
Dernière proposition avancée par le Président de la République : interdire les retraites chapeaux et les parachutes dorés. C’est un appel à la responsabilité que le Président de la République a ainsi lancé alors même qu’« une partie des dirigeants ne veut pas comprendre que le monde a changé ».
C’est aussi un message de détermination et de totale implication que Nicolas Sarkozy est venu délivrer ce mercredi aux Français. « Je me suis engagé dans mes fonctions à un point que vous n’imaginez pas ». « Le jour où on imagine que l’échec n’est pas possible alors ce jour-là, dans sa vie professionnelle comme personnelle, on perd ce à quoi on est attaché. » A chacun de comprendre que c’est bien à la France forte que le Président de la République
entend ne jamais renoncer.

Bien à vous,
Morgane BRAVO

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire